2003

4 juillet
: les policiers tentent d'interpeller un jeune à moto dans le quartier Pierre-Collinet à Meaux (Seine-et-Marne). Cinquante potes descendent et attaquent la police " avec des projectiles en tout genre ". Un policier blessé dans le dos. Aucune interpellation.

6 juillet : douze véhicules et un gymnase incendiés en plusieurs points sur un temps très court dans la ville d'Héricourt (Haute-Saône).

14 juillet : 120 prisonniers de la maison d'arrêt de Loos-les-Lille, 1166 prisonniers pour 485 places, refusent de remonter de promenade. Ils ont détruit des grillages séparant les cours et le terrain de sport, des pierres sont jetées contre les miradors, deux d'entre eux réussissent à accéder au chemin de ronde. L'intervention des CRS vient interrompre le mouvement : " A leur sortie de la maison d'arrêt, les CRS affichaient des visages marqués. Sur leurs pantalons, de longues marques blanches, traces des produits détergents dont les détenus s'étaient servis comme projectiles ".

18 juillet : grève sauvage des 250 employés du service d'enregistrement de British Airways de l'aéroport d'Heathrow (Londres), 800 vols annulés et 100 000 passagers en rade. Ils protestent notamment contre l'introduction d'une carte électronique de pointage. Le 20 juillet le travail reprend avec 3 % d'augmentation et le retardement de l'introduction de la carte avec " des garanties " données aux syndicats.

19 juillet : affrontements à Faouët (Morbihan) entre les participants à une rave sauvage et les gendarmes mobiles toute la nuit. Ces derniers avaient saisis une vingtaine de camions, et ont été pris entre les raveurs déjà sur place et ceux qui arrivaient : une main arrachée par une grenade et au moins 27 autres blessés dont quatre grave côté teufeurs. Un gendarme hospitalisé.

24 juillet : mouvement dans la maison d'arrêt de Beauvais (Oise), de nombreuses cellules saccagées de l'intérieur et objets en flammes par les fenêtres. Vingt transferts.

25 juillet : cinq prisonniers de la prison de haute-sécurité de Sialkot (Pakistan), 2700 détenus pour 1800 places, se mutinent en prenant en otage neuf juges venus inspecter l'endroit et des femmes du quartier pénitentiaire voisin. L'assaut de la police se solde par la mort de trois juges, abattus par les mutins.

26 juillet : un gendarme est traîné sur une trentaine de mètres par un homme de 20 ans au volant d'une voiture volée qui voulait échapper à un contrôle routier à Benfeld (Bas-Rhin). Il est mis en examen pour " violence aggravée ". Le gendarme souffre de nombreuses fractures, dont la clavicule.

30 juillet : un ingénieur informaticien de 25 ans d'une société parisienne de bourse qui vient de se faire licencier pirate de système informatique de son employeur parisien et le fait tomber en rade.

31 juillet : quatre garages d'un centre de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) incendiés à Voisins-le-Bretonneux (Yvelines), dont un contenant les archives du centre.

31 juillet : la voiture de Dominique Ferrière, président du tribunal de grande instance d'Ajaccio (Corse-du-sud) saute dans le box attenant à sa maison.

31 juillet : un incendie détruit une mairie annexe de Brest (Finistère) qui avait été préalablement percutée par une voiture-bélier volée.